Category : Retour d’experience

Réflexions personnelles Retour d'experience Uncategorized

Ce que vous devez éviter pour réussir sur le web (retour d’expérience)

Connaissez-vous la Doloréane ?

Si vous pouviez prendre cette voiture mythique du film « Retour vers le Futur » et remonter le temps que changeriez-vous ?

Je le précise tout de suite, il s’agit d’un article sur le web entrepreneuriat. Je vais partager avec vous mon histoire.

Si je pouvais remonter le temps et me donner quelques conseils concernant la manière de gérer un ou des projets web, Cet article est un peu spécial. Je vais en effet lister mes plus grandes erreurs.

Seulement voila, quand on manque d’expérience on ne réalise pas forcément les conséquences des erreurs que l’on est en train de commettre.

Florilège de mes plus grandes erreurs, c’est parti !

 

Erreur presque fatale n°1 : avoir tardé à m’y mettre

J’ai acheté « comment écrire une lettre qui vend » du regretté Christian Godefroy il y a 10 ans environ. Il m’a fallu 6 à 7 ans pour lancer mon propre site ! Je lui rends hommage ici.

Je n’ai pas été assez sérieux. La vie de « jeune homme » et ses avantages me convenait parfaitement. Pourquoi travailler sur des projets web quand on peu sortir, faire du sport,  jouer de la guitare… etc.

6 à 7 ans, vous vous rendez compte ? Les larmes m’en viennent quand je réalise comment est ce que j’aurai pu utiliser ce temps !

Conseil : Si vous souhaitez devenir entrepreneur ou web entrepreneur agissez, et agissez vite !!

 

Erreur presque fatale n°2 : avoir trop dépensé !

Voila c’est fait, je me suis décidé à m’y mettre et à lancer mon propre site. Quand je me lance dans quelque chose je m’y mets à fond.

Hélas pour moi, j’ai surtout mis le paquet sur les dépenses inutiles. La majorité de mes achats étaient beaucoup plus liés à l’habilité des web marketeurs qu’à un réel besoin.

Attention, je ne dis pas que les formations que l’on trouve sur le web c’est de l’arnaque. Elles doivent simplement répondre à un besoin et être exploitées à fond avant de passer à autre chose.

Du coup je me suis retrouvé avec 3 tonnes de formations francophones et anglophones en tout genre. C’est certainement très intéressant à lire, mais ce n’est pas ça qui fait avancer un business.

Conseil : Choisissez des cours / formations qui correspondent réellement à un besoin.

 

Erreur presque fatale n°3 : avoir trop cru dans le modèle blogging

La aussi il est important d’apporter une précision : je ne dis pas que ce modèle est une arnaque et qu’il ne fonctionne pas.

Devenir un bloggeur professionnel demande de l’intelligence, de la rigueur et du talent ! Il ne suffit pas de publier des articles sur sa passion ou sur le web marketing pour devenir web entrepreneur.

Un modèle (blogging ou autre) répond avant tout à une logique entrepreneuriale :

En fait avant d’utiliser un modèle donné (blogging ou autre) il faut s’assurer de certaines de bases :

  • Avoir un marché cible qui a l’habitude de dépenser en ligne.
  • Avoir une offre qui apporter une réelle valeur ajoutée.
  • Savoir atteindre sa cible et lui présenter une offre.

L’inconvénient du modèle blogging est qu’il fait oublier cette logique. Un blog ne garanti en rien le succès en ligne. Le logique web entrepreneuriale si ! Il y a tellement de modèles qui méritent d’être explorés.

Conseil n°3 : Web-marketing ne signifie pas blogging !

 

Erreur presque fatale n°4 : ne pas m’être suffisamment saigné !

Celle la est plus terrible. Le titre est un peu violent, mais ca illustre bien le fait que pour prétendre réussir (quelque soit le domaine) il faut savoir se dépasser et se faire mal. Quelques exemples en vrac:

  • Préparer une thèse est simple. Est ce agréable ou pas?
  • Faire un régime. Est ce agréable ou pas?
  • Obtenir des abdominaux en béton.

La réussite passe par la souffrance. Il faut même avoir une discipline et une rigueur dans cette souffrance.

Avez-vous mal quand vous travaillez sur vos projets ?

Mon sentiment aujourd’hui est que je n’ai pas eu suffisamment mal. J’ai le sentiment que j’aurai pu faire plus, atteindre plus de choses si j’avais consenti à subir d’avantage cette « douleur entrepreneuriale » nécessaire.

J’ai rééquilibré les choses depuis 🙂

Conseil n°4: sans réels sacrifices aucune chance d’avoir de résultats.

 

Pour conclure…

On sait tous que les erreurs forment. Il y a quelque chose d’autre qui forme également : les conseils des autres !

Hélas, je ne peux pas changer le passé. Je peux parc contre changer votre futur (quelle prétention !). J’espère sincèrement que cet article vous apportera quelque chose, et que vous éviterez les erreurs que j’ai listées. Vous pourrez en commettre d’autres 🙂

Et vous ? Quels ont été vos erreurs ?

Read More
Le Blog Retour d'experience

Travailler avec un ami : retour d’expérience

travailler avec un ami

Travailler avec un ami. Quand on voit le sujet de cet article, on se dit tout de suite que cette expérience a du être négative.

C’est le cas 🙂

Cet article a pour objectif de partager avec vous une expérience que j’ai vécue et ce que j’en garde.

Que s’est il donc passé ?

Il y a quelques années, j’ai décidé de lancer un projet web avec un ami. C’était lors d’une discussion avec un groupe copains. Il a eu une idée de projet qui avait du sens, j’avais les compétences web.

Pourquoi ne pas lancer quelque chose ensemble ?

Ce type ce n’est pas n’importe qui. En dehors du fait qu’il est à ce jour un de mes meilleurs amis, c’est surtout une personne d’une intelligence redoutable.

Ca s’annonçait plutôt bien.

Retour d’expérience…

Nous avons lancé et mis en place ce projet ensemble donc. Nous avons travaillé sur ce site pendant 2 ans.

Si je devais résumer cette expérience en un mot ca serait « frustration ».

Je partage ici c’est mon ressenti. Je pense que de son coté ça a du être la même chose.

Quelques éléments pour vous aider à mieux comprendre les « frustration »:

  • C’est toujours difficile de recadrer un ami. Cela demande beaucoup d’habilité pour savoir dire à un ami… qu’il fait n’importe quoi !
  • Un ami associé ça ne se vire pas simplement. Une fin de collaboration n’est pas simple à envisager.
  • C’est difficile de parler argent avec un ami ! Ca reste un sujet délicat. Toute divergence à ce niveau impactera forcément le projet… et l’amitié.

Et le plus difficile …

  • Nous n’avons pas la même manière de voir les choses, ni de travailler !

Ce point mérite d’être développé :

Je suis quelqu’un qui adore planifier mes activités en partant d’une vision. Mon ami est très orienté actions à court terme. Le hic, c’est que ma vision stratégie ne collait pas avec les actions à court terme qu’il voulait mettre en place.

Un projet ne peut pas avancer efficacement si tous les efforts sont dirigés vers un seul point. Avec deux capitaines à bord. Forcément ce devient plus compliqué.

Si une décision est prise alors qu’elle ne convient pas à l’autre personne, il y aura tout de suite énormément de frustration.

Etre frustré dans son propre projet, ce n’est pas tip top J La frustration impacte immédiatement la motivation et la productivité ce qui engendre de la frustration de nouveau.

C’est un cercle vicieux.

Travailler avec un ami : Pour résumer …

Je ne suis pas forcément celui qui a raison dans les conflits systématiquement. Je pense qu’il faut éviter de se mettre dans certaines situations si on a la possibilité de le faire.

Travailler avec un ami ou pas, c’est comme le mariage. Une fois qu’on est dedans il faut faire des concessions pour que cela fonctionne. Si divorce il y a ca sera forcément avec beaucoup de dommages.

Une chose est sure de mon coté :  les partenariats type « 50/50 », surtout avec un ami, seront évités au maximum. Il ne faut jamais dire jamais 🙂

Et vous qu’en pensez vous ? Quel est votre expérience ?

Read More